Dernière minute !

Le concert de 19h au square E. Schmit sera finalement assuré par un Quintet... de chanteurs : Steph, Ian Bourlon, BenJ, Dino et Mika !

Edito

Walking on the wild side

Lou Reed est mort en octobre dernier. “Walk on the Wild Side” est peut-être son seul « tube » mais il fut planétaire. Une galerie de portraits des êtres qui avaient marqué sa vie, iconoclaste, et orienté son travail de recherche, atypique. Avec cette ritournelle “Doo do doo do doo do do doo ” il en a brisé des images pieuses, balayé les phrases creuses, et révélé au monde entier l’envers du décor, la face cachée de la une, la réalité des hommes, ainsi qu’ils vivent. Pour de vrai.

4’15’’ pour montrer une évidence : la vie est dure pour tout le monde. Autant vivre celle qu’on se choisit ! Et si elle semble trop vide, c’est qu’on aspire à tort...

On attribue à son complice Brian Eno l’aphorisme selon lequel si quelques milliers de fans seulement achetèrent le premier disque du Velvet Underground, chacun d’entre eux créa un groupe par la suite. Ainsi, selon les lois de la génétique des idéaux et de la filiation artistique, les 55 formations qui feront le festival 2014 ayant forcément été influencées par ce créateur, elles sont invitées à lui rendre hommage en s’appropriant sa chanson.

A commencer par Olivier Vaillant et son “Ultime Palace”, résident de ces 23e Musiques d’Ici et d’Ailleurs, qui proposent depuis l’origine, par le média émotionnel sans égal qu’est la musique, un cheminement qui renvoie d’un(e) artiste à l’autre aux mêmes sensibilités, et établit des résonances de forme, de style, de langage. Pour que se révèle sous l’apparence des différences, l’absolue universalité des sentiments : souffrance, bonheur, peur, espoir. Amour.

En 4’15’, une chanson peut changer - un peu - la face du monde, faisons-nous la, belle. Et puisque la musique n’a pas de frontières, en 58 concerts, faisons-nous... la belle.


Partenaires 2014

Logos des partenaires 2014