221297675_182288523922428_3703925143234696534_n

5e MIA3J : 3 jours de concerts au féminin à Châlons-en-Champagne en accès libre les 30, 31 juillet et le 1er août.

Créé par Musiques sur la Ville pour le 25e festival des Musiques d’Ici et d’Ailleurs en 2016, ce festival dans le festival, temps fort de clôture, est devenu incontournable dans le paysage régional, en voie de reconnaissance au plan national, et du fait des artistes, grandes prescriptrices, au plan international.

Un programme de concerts exclusivement féminin agrémenté de rencontres, débats et ateliers thématiques associés à des projections de films et documentaires, des actions de prévention et autres formes artistiques sur la place de la femme dans la société.

Projections

Samedi 31 juillet

13h30 – Projection 

Petite naissance – court métrage de et avec Emilie Michel – 8 mn
Voilà ce que ça me fait. Ça m’enivre la gorge. Ça me noue les tripes. Ça cogne dans mon ventre et ça me submerge…

14h – Projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice S.Rouget 
Band de Filles – documentaire – 54 mn
En 2015, Stéphanie Rouget et Boris Barthes suivaient cinq artistes féminines de la scène musicale indépendante française : Cléa Vincent, La Féline, Marie-Flore, Robi et Le Prince Miaou. Le documentaire baptisé Band de filles (en référence au film de Céline Sciamma sorti en 2014) s’avère être d’abord un témoignage sur le processus créatif, avant d’être un manifeste féministe.

Dimanche 1er août

13h30 – Projection 
Clip vidéo – 7 mn
Venez découvrir les clips avec les élèves de l’école de Saint-Rémy-sur-Bussy, et le groupe Epikoi Enkor réalisés dans le cadre du Plan d’Accompagnement Globalisé sur des textes écrits par les enfants autour du thème de l’égalité filles/garçons.

14h – Projection suivie de débat avec le CIDFF – Chapiteau
Dilili à Paris – film d’animation de Michel Ocelot – 95 mn
Après «Kirikou» et «Azur et Asma», Michel Ocelot met en scène une jeune Kanak face à des « mâles-maîtres » dans le Paris de la Belle Époque. En compagnie d’un jeune livreur en triporteur, l’héroïne mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle va d’aventure en aventure à travers la ville prestigieuse, rencontrant des hommes et des femmes extraordinaires, qui l’aident, et des méchants, qui sévissent dans l’ombre. Les deux amis feront triompher la lumière, la liberté et la joie de vivre ensemble. Un joli conte humaniste mêlant Histoire, suspense et féminisme.


 

 

Débats

Jeudi 29 juillet – Le Before des Petits

18h – Rencontre-débat animée par le CIDFF 
La place des femmes dans les quartiers populaires

Vendredi 30 juillet

10h – Café-débat animé par Lola Levent
Les femmes dans le secteur professionnel des Musiques Actuelles
Le Chantier Transversal « Équité » du réseau Grabuge s’associe à Lola Levent, créatrice de la page « DIVA Infos » engagée contre les violences sexistes et sexuelles dans le milieu de la musique, co-fondatrice de l’association « Change de Disque », manageuse et journaliste, elle animera une rencontre/débat autour de la place de la femme dans les métiers des Musiques Actuelles, dont les hommes occupent souvent de 85% à 90% des postes de responsabilité.

14h-18h – Formation – Péniche Night & Day – Passerelle du Jard
Débat et formation avec le réseau Grabuge
Animé par l’association Consentis, qui promeut une culture du consentement et lutte contre les violences sexuelles dans les lieux festifs (boîtes de nuit, festivals, bars…).
Objectifs : s’approprier le kit mobilisation disponible sur le site de»ici c’est cool»; être en capacité de délivrer une formation courte à des bénévoles sur des thèmes comme: connaître les violences sexuelles, les 5 points du consentement, savoir accueillir la parole de la victime, participer à une maraude contre les violences sexuelles. Inscription musiques-ici-ailleurs@wanadoo.fr

Samedi 31 juillet

10h – Café-débat animé par Sonia Legendre
La création au féminin en 2021
10 % de femmes dans les studios de répétition. 12% des groupes qui se produisent comptent une femme.16% de femmes sociétaires de la SACEM, alors que parmi les étudiants qui sortent diplômés des écoles d’enseignements artistiques, il y a 59 % de femmes. Chaque année, le festival invite les artistes programmées et toutes celles de notre région à faire le point sur la situation de la création féminine.

Dimanche 1er août

10h – Café-débat animé par Jasmin Hourlier 
Être une femme de 40 ans et plus en 2021
« En réalisant le livre 40 ans etc, une déclaration d’amour, qui regroupe des portraits de femmes de 40 ans et plus, cela m’a amenée à cette question : la femme peut-elle vraiment être qui elle veut aujourd’hui ? » Jasmin Hourlier

 

Ateliers

Du vendredi 30 juillet au dimanche 1er août

De 17h à 21h – Atelier Self Défense
Apprendre à avoir confiance en soi, à repérer et identifier les comportements des personnes agressives, à garder ses distances, et à ne pas dépendre des autres. Accessible à tous à partir de 6 ans, les techniques sont adaptées à toutes les morphologies et permettent de se protéger en tant que femme.

Vendredi 30 et samedi 31 juillet

16h – Atelier – Stand de la bibliothèque Pompidou
Jeux de société pour tous
La Bibliothèque Georges Pompidou propose une après-midi de jeux de société pour s’amuser tout en sensibilisant petit-e-s et grand-e-s sur les femmes.

14h30 – Atelier d’écriture – Chapiteau
L’Arbre à Palabres
Un atelier d’écriture tout en mots et en musique vous est proposé par l’Arbre à Palabres. Venez vous installer à l’ombre du festival pour créer ensemble et jouer avec l’écriture, Lydie Sulmona conduira l’écriture d’une ode au féminin, un atelier slam pour faire claquer les mots, les clamer haut et fort. Et dire le corps dans l’imaginaire, l’espace et le temps.

 

édition 2018

édition 2019